Faire appel à un diagnostiqueur pour traiter un problème de mur humide

Traiter un problème de mur humide

L’humide des murs est un phénomène assez courant en hiver. Certains s’y sont même déjà habitué ! Dans les régions les plus humides, il ne faut même pas attendre l’hiver pour que des taches gênantes apparaissent sur les murs. Non seulement, cela détruit l’esthétique de l’habitation, mais cela affaiblit aussi la structure de la maison. Comment reconnaître qu’il s’agit bien d’un problème d’humidité ? Dans le cas d’un mur humide que faire ? Que doit-on attendre d’un bon diagnostic ? Cet article fait le point sur ces questions.

L’importance d’un diagnostic de l’humidité

Bien sûr, vous pouvez essayer de deviner vous-même les causes de l’humidité de vos murs. Il se peut même que vous arriviez à détecter la cause du problème et faire les réparations vous-même. Mais vous prenez un risque en agissant ainsi. En effet, si vous n’êtes pas un expert en la matière, votre diagnostic a de fortes chances d’être erroné. Il n’est pas question ici d’insinuer que vous ne savez pas vous y prendre avec votre propre habitation, mais l’humidite des murs est l’un des problèmes de la maison les plus difficiles à cerner. Fuites, fissures, infiltration de la pluie, humidité venant du sol, façade endommagée, … les causes possibles sont nombreuses, à un tel point qu’il est toujours préférable de faire appel à un professionnel expérimenté pour connaître la cause du problème. Celui-ci vous donnera une preuve objective et fiable à 100%. Si vous êtes à la recherche d’un spécialiste pour effectuer un diagnostic de vos murs, rendez-vous sur www.kasa-diagnostics.fr.

Quelques astuces pour reconnaître qu’il s’agit d’un problème d’humidité des murs

Les professionnels effectuant des diagnostics gratuits se font rares de nos jours. Aujourd’hui, dans la plupart des cas, même s’il n’y a eu aucune réparation à faire, le simple fait qu’il est venu chez vous vous coûtera une petite fortune. L’idéal, c’est qu’après son diagnostic, le problème soit vraiment l’humidité dans les murs. De cette manière, vous ne l’aurez pas fait venir pour rien et vous en aurez pour votre argent. C’est pourquoi, il est astucieux d’apprendre à reconnaître quelques indicateurs d’humidité. Le premier signe que vous devez détecter est la porosité des murs. Elle se manifeste par des fuites et de l’humidité qui apparaît et disparaît souvent. Ce genre de problème est difficile à constater. Le mieux, c’est de bien observer le mur lorsqu’il pleut ou lorsque la température descend. Puis, vous pouvez aussi détecter la présence d’humidité lorsque la peinture s’écaille. Les moisissures sont forcément dues à de l’humidité. À part cela, la présence de salpêtre (taches blanches généralement situées en bas des pièces) indique un mur humide. N’oubliez pas : ces petits diagnostics faits maison ne suffiront pas à cerner totalement le problème. Ils servent uniquement à préparer le terrain au vrai professionnel.

Ce que vous devez attendre du spécialiste

Dans le cas où il s’agit vraiment d’un problème d’humidité, et que l’expert que vous avez engagé est prêt à effectuer les travaux nécessaires, voici une petite liste des opérations auxquelles il faut s’attendre. Il pourra utiliser un déshumidificateur. C’est une machine qui sert à réduire le taux d’humidité dans toute la pièce. Il se peut aussi qu’il n’effectue que des « traitements de surface » si l’humidité n’a pas attaqué en profondeur. Dans le cas où il y a eu infiltrations d eau en profondeur dans le mur, les remèdes adéquats sont les « traitements hydrofuges de surface ». Une fois votre mur soigné, les spécialistes proposent souvent de peindre votre mur avec une peinture anti-humidité pour empêcher que le problèmes d humidité se répète. C’est une peinture qui peut être utilisée sur n’importe quel type de support. Il est recouvrable par une autre couche.