Prêt hypothécaire : éviter de faire estimer son bien par le prêteur

le prêteur

Les personnes qui souhaitent souscrire un prêt hypothécaire doivent s’attendre à ce que le prêteur voudra connaître la valeur du bien à hypothéquer afin d’évaluer la somme qu’il pourra avancer. Il est en effet évité de confier l’estimation d’un bien au prêteur. Quelle en est la raison ?

Pourquoi éviter de faire estimer son bien au prêteur ?

Quand le prêteur doit estimer la valeur d’un bien immobilier, cette solution est perdante à cause de nombreuses raisons. D’abord, cette opération est onéreuse. La principale lacune de l’évaluation faite par le prêteur est que le montant sera souvent sous-évalué puisque le prêteur aura tendance à minimiser les risques. Autre lacune, une estimation faite par le prêteur n’est pas valable chez une autre agence.

Pour déterminer le montant de l’hypothèque, la banque prêteuse prend en compte la valeur estimée et retire le montant du capital restant dû du prêt immobilier. Elle applique un coefficient de 60 à 80 % en fonction de l’établissement. Une estimation réalisée par l’agence immobilière ou un notaire est acceptée dans tous les établissements prêteurs.

À qui peut-on estimer la valeur d’un bien avant un prêt hypothécaire ?

L’agence immobilière est une alternative pour ceux qui souhaitent évaluer un bien immobilier. Ce service est rendu gratuitement par l’agence immobilière, de plus l’évaluation a une valeur légale devant un tribunal. Il est recommandé de s’adresser à l’établissement le plus proche du lieu où se trouve le bien immobilier pour obtenir une estimation rapide et plus précise.

Comme pour l’estimation de la valeur d’un bien par une agence immobilière, la démarche confiée à un notaire possède une valeur légale devant le tribunal. Ainsi, une banque n’a en général pas d’autre choix que d’accepter l’évaluation proposée. La différence avec une estimation faite par une agence immobilière est que le service du notaire est payant. Le tarif est plus économique que l’estimation d’un bien effectué par une banque.

Prêt hypothécaire cautionné et prêt viager hypothécaire

Le prêt hypothécaire cautionné s’adapte avant tout pour les seniors qui ont souvent du mal à souscrire un prêt permettant de financer leurs besoins ou leurs projets. Ce type de prêt hypothécaire est accessible aux personnes âgées de plus de 60 ans.

Le prêt viager hypothécaire diffère de la vente en viager dans la mesure où il permet de percevoir une somme d’argent afin de financer un projet personnel. Même si l’organisme financier récupère le prêt viager hypothécaire en revendant le bien immobilier mis en garantie au décès de l’emprunteur, il est possible d’entreprendre un remboursement anticipé de l’emprunt.