Faire une estimation de son bien immobilier

estimation de son bien immobilier

Il est essentiel de réaliser une estimation immobilière de votre maison ou de votre appartement correctement si vous souhaitez le vendre dans les plus brefs délais. Cela vous garantira notamment un bon retour sur investissement en évitant de sous-évaluer votre bien.

A contrario, une propriété surévaluée peut rester plus longtemps en vente. Ce guide montre les bonnes façons d’effectuer une estimation de votre bien immobilier.

Comment déterminer le juste prix ?

Estimer son bien immobilier constitue une étape importante dans les démarches relatives à la cession de ce dernier. Déterminer la juste valeur de votre propriété vous éloigne des pièges de la surévaluation ou de la sous-évaluation. Afin de la fixer, vous devez prendre en compte certains critères de façon objective.

Il existe une espèce de conflit d’intérêts entre l’acheteur et le propriétaire sans une estimation immobilière. En effet, l’un souhaite réaliser une bonne affaire tandis que l’autre voudrait vendre sa propriété au meilleur prix. Elle peut être, cependant, fastidieuse à identifier.

Du côté du vendeur, le juste prix se situe souvent un peu au-dessus du prix du marché. Les propriétaires ont tendance à développer une relation affective à l’égard de leurs logements. Cela fait en sorte qu’ils perdent en objectivité en cours de route. Leur impartialité est souvent masquée par le désir de réaliser une plus-value de cession immobilière. Du point de vue de l’acheteur, le meilleur prix d’achat est celui qui se situe en dessous du prix de marché. Le juste prix n’est que le corollaire de ces deux estimations, il doit permettre de liquider le bien dans un délai de 82 jours.

Les critères d’estimation immobilière

Il existe une multitude de critères à considérer au cours de l’estimation immobilière. L’environnement ou l’emplacement de la maison possède de l’importance pour les acheteurs. Ainsi, l’attractivité du quartier au sein duquel votre logement se trouve pourrait devenir un solide argument de vente. Son prix peut augmenter s’il se trouve à proximité d’un grand nombre d’infrastructures et de commodités à l’instar des commerces, des transports en commun ou encore des écoles. L’état du bien pourrait également influer sur sa valeur. 

Un logement ancien requiert la détermination de son état intrinsèque afin de prévoir les coûts des rénovations à effectuer. Dans ce cadre, vous pouvez solliciter les services d’un professionnel ou consulter votre syndic. Les espaces intérieurs du bien constituent également un critère important. Disposer d’un jardin ou d’une terrasse peut se présenter comme un atout considérable pour l’estimation. La superficie et les étages sont, en outre, des caractéristiques à prendre en compte. En ce qui concerne les performances énergétiques, elles peuvent donner un bon classement pour votre bien immobilier.

Les défauts qui dévalorisent les biens immobiliers

Les acheteurs ont une fâcheuse tendance à scruter les défauts des logements qu’ils souhaitent acquérir. Ils effectuent cette démarche pour négocier à la baisse les prix de leurs futures propriétés. Estimer son bien immobilier correctement inclut l’identification des défauts qui pourraient coûter cher. Le prix au mètre carré du logement n’est que le résultat de l’analyse de ses points faibles ainsi que ses points forts.

Les agents immobiliers possèdent des barres d’évaluation pour valoriser les biens immobiliers avec transparence. Un rez-de-chaussée par exemple peut se vendre jusqu’à 25 % moins cher qu’un appartement similaire dans le même immeuble, mais logé au 5em étage. Vous pouvez également prévoir 30 % de décote ou de baisse de prix si le logement doit subir une rénovation complète.

Dans la mesure où il est mal agencé ou bien mal réparti, son prix va baisser de 10 % par rapport à son prix normal. Vous pouvez par ailleurs ajouter de la valeur à votre bien avant de le vendre. 

Quelle incidence a l’étage sur le prix d’un appartement ?
Estimation gratuite du bien immobilier : Vendre son bien immobilier, logement ou commerce